14 Juin

Les élèves de CE2B et leur enseignante ont eu la chance de recevoir jeudi 7 juin la visite de Vincent Vachette, homme français ayant escaladé l’Everest. Depuis, le gouvernement chinois a interdit l’ascension de cette montagne car cela est trop dangereux. Vincent Vachette est le 111ème français à avoir atteint le sommet. Nous avons vu sur une clé USB des photos prises le jour comme la nuit de cette expédition en haute altitude.
 
Les paysages étaient à couper le souffle. Vincent Vachette avait apporté sa tente (qui tenait durant l’expédition malgré les intempéries grâce à des pieux à neige), une mascotte Suisse qui l’a suivie jusqu’au sommet de la montagne, son duvet, sa combinaison bien chaude, sa gourde, une banderole sur laquelle figuraient des prières bouddhistes, des chaussures avec des crampons…
 
Pour bien s’acclimater à l’altitude, l’alpiniste doit boire 5 litres d’eau ou de thé par jour pour aider à la fabrication de globule rouge notamment.
 
Saviez-vous qu’il y a aussi, malheureusement, des déchets en haut dans les montagnes? Et que l’on peut se geler les yeux si on ne met pas des lunettes? Qu’il existe une corde rouge posée par des équipes locales pour s’accrocher dessus?
 
Il existait quatre camps. (le camp de base à 5100m, le camp de base Avancé à 6400m, le camp 1 et 2 au-dessus de 7000 et le camp 3 à 8 300m). Ces camps sont nécessaires à une progression lente et sécurisée car au-dessus de 7000m le manque d’oxygène est réel et le corps de chaque alpiniste doit s’adapter à l’altitude. Au-dessus de 8000m, l’être humain n’est pas fait pour vivre. C’est pour cela que nous l’appelons la zone de la mort. Chaque pas nécessite beaucoup plus de temps et d’énergie qu’à 1500m d’altitude.
 
L’expédition Everest aura durée 8 semaines.
 
Les enfants ont posé des tas de questions et le conférencier leur a répondu avec énergie et passion en apportant des détails croustillants. Il n’est pas impossible que des enfants de CE2B deviennent un jour des montagnards après avoir écouté Vincent !