Les «Fous du volant» de La Rochefoucauld : champions de badminton

Les élèves du collège et du lycée ont réalisé de magnifiques performances aux championnats de badminton, résultats  qualificatifs pour les Championnats de France. Les lycéens au championnat régional Le 16 février, les lycéens badistes de La Rochefoucauld atteignent le sommet du podium du championnat régional de badminton cadet et junior. Chez les cadets, Loanne Taillardat et Arthur de Romance sont sacrés champions régionaux, et Tess LHUERRE atteind la 3ème place. Maëlle de BENOIST et Tristan LHUERRE remportent les titres en juniors, et Charlotte Vandier obtient la 4eme place. Un succès égalé en équipe avec Maëlle de BENOIST, Jeanne LEBLIN, Tess LHUERRE, Tristan LHUERRE, Théophile ARTAUD et Augustin GRIVAUD, champions régionaux. Les collégiens investissent les podiums du Championnat de Paris et du Championnat régional Après le succès de leurs ainés, les collégiens n’ont pas démérité. Le 22 mars, Salomé PILLIARD remporte le titre de championne de Paris dans la catégorie des minimes, Elise de PERIGNON est 3ème, suivie par Clémence Bellin. Du côté des garçons, Léonard TEULIERES est Champion de Paris des benjamins et Matthieu PUEL obtient la 3ème place. L’équipe benjamine, est sacrée championne de Paris, succès égalé par l’équipe minime. Nos jeunes « Fous du volant » poursuivent leur ascension lors des championnats régionaux, confirmant leurs résultats précédents. Et le 5 avril, Léonard TEULIERES remporte le titre des benjamins, Salomé Pilliard est sacrée championne de région chez les minimes, et les équipes, minime et benjamine, s’octroient la plus haute marche du podium. Aux Championnats de France, qui se sont déroulés du 9 au 12 mai, Tristan Lhuerre, en juniors, s’est incliné en demi-finale et termine 4ème du tournoi. Par équipes, les lycéens, Tristan Lhuerre, théophile Artaud, Augustin Grivaud, Maëlle de Benoist, Jeanne Leblin et Tess Lhuerre,  s’inclinent en quart de  finale. Résultats complets sur le site de l’Association sportive de La Rochefoucauld : http://www.as-laroche.fr/

Soirée caritative en soutien aux chrétiens d’Orient

Dans le cadre d’une démarche humanitaire de soutien aux chrétiens d’Orient, La Rochefoucauld organise avec l’APEL, l’Oeuvre d’Orient et la paroisse Saint-Pierre du Gros-Caillou, une soirée caritative le 22 mai prochain. Cette soirée proposera à 18h45 une conférence de Mgr Gollnisch,  Directeur de l’œuvre d’Orient «Réalité et diversité des chrétiens d’Orient », suivie d’un buffet oriental. Les fonds récoltés viendront en aide à deux écoles lasalliennes : St Vincent de Paul à Bourj Hammoud (Liban) et le Collège des Frères à Jérusalem. La participation est libre et sous forme de don : https://secure.oeuvre-orient.fr/soutenir Remplir la case « commentaire » avec les codes 92727 et ECA75 pour St Vincent de Paul à Bourj Hammoud au Liban ou les codes 92700 et ECA75 pour le collège des Frères à Jérusalem Inscriptions jusqu’au 15 mai : https://forms.office.com/e/w80B0ZufU7  

Entre histoire et art de vivre munichois

Séjour à Munich des 33 élèves germanistes de Première, du lundi 17 au jeudi 20 avril. Le séjour a permis de découvrir les nombreuses facettes de Munich : ses églises baroques et le château de Nymphenburg rappelant l’histoire des princes de Bavière, et dans un registre plus contemporain, le BMW Museum consacré à l’épopée de l’empire BMW. Une journée consacrée aux heures sombres du 20e siècle a conduit les lycéens au mémorial de la Rose blanche, un mouvement étudiant de résistance au nazisme né dans les entrailles de la grande université de Munich, au camp de concentration de Dachau. Le séjour s’est conclu par la visite de l’incontournable Pinakothek, musée renfermant des trésors de la peinture européenne de la Renaissance à nos jours. Les soirées ont permis à chacun de découvrir autrement et plus librement l’art de vivre munichois, notamment lors du quart de finale de la ligue des champions Bayern – Manchester, suivi par les élèves en tenue. Un voyage dans une ambiance joyeuse, curieuse et très sympathique

Cœur de Roche : en route pour le Pérou

Depuis de longs mois, Coeur de Roche s’acharne à vous vendre crêpes, gâteaux, fromages, sapins, roses, à redoubler les propositions de baby-sittings, à multiplier les actions… Mais… Pourquoi ? Vous le savez sans doute déjà :  notre mission prendra son envol pour le Pérou en juillet. Késako ? Cet article vous permettra de mieux comprendre ce qu’est Coeur de Roche, la mission qui nous attend et qui sait, de vous donner envie de nous aider en participant à notre cagnotte solidaire? Voici le lien le cas échéant : https://www.helloasso.com/associations/coeur-2-roche/collectes/coeur-de-roche. Vous recevrez en échange un reçu fiscal qui vous permettra de déduire de vos impôts 66% de la somme totale de votre don. Ainsi pour un don de 100 euros, 66 euros seront déduits de vos impôts. L’association Cœur de Roche L’association Coeur de Roche a vu le jour en Janvier 2009 au sein du lycée La Rochefoucauld, établissement du réseau Lasallien. Ce projet s’inscrit dans le cadre du SEMIL (Service Educatif des Missions Internationales Lassaliennes), dont l’objectif est de “changer son regard, de dynamiser les jeunes en leur proposant de mener des projets de solidarité, d’aide au développement local, et de vivre une expérience collective avec ses richesses et des difficultés”. Le SEMIL propose une pédagogie d’éveil à la solidarité. Il propose une démarche qui consiste à sortir de l’environnement habituel afin de participer à la réalisation d’un chantier et de partir à la rencontre de la population d’un pays défavorisé. Ce projet s’appuie sur la constitution d’une équipe qui se prépare en deux ans, et permet ainsi à nos élèves de partir à la rencontre de jeunes d’un autre pays et d’une culture différente. Plusieurs projets ont ainsi été réalisés dans différents pays comme le Bénin, Madagascar, l’Italie : construction ou restauration d’écoles, de centres pour enfants, animations… Les membres du projet 2021-2023, ce sont douze lycéens et trois adultes engagés bénévolement pour une mission qui se déroulera au Pérou, à Ventanilla-Callao (banlieue de Lima). En Juillet 2023, nous nous envolerons pour trois semaines. Sur place, notre mission consistera à restaurer les bâtiments d’une école du réseau Lasallien : il s’agira de terminer le plafond, les murs et les colonnes. Nous proposerons également des animations aux jeunes péruviens, qui ne partent en vacances qu’à partir du 20 juillet. Le projet contribuera notamment à assurer la continuité de la formation technique des étudiants. Les années précédentes, les bénévoles du SEMIL ont aidé à construire les colonnes et le sol de la salle de classe mais en raison de la pandémie, la construction a été interrompue. La mission de Cœur de Roche consistera à achever le chantier. Où ? A Ventanilla Callao, en banlieue de Lima. Nous serons logés et œuvrerons au sein de l’établissement d’enseignement Fe y Alegría N°43 qui propose une éducation populaire et une éducation au travail. Les formations sont multiples au sein de cet établissement, car il propose des ateliers techniques, menuiserie, boulangerie, électronique, confection, informatique, en dehors des cours classiques pour les enfants de 13 à 16 ans. La formation pour le travail étant un enjeu important du projet éducatif de l’école, l’établissement souhaite adapter ses infrastructures aux besoins d’une formation technique. Budget Coût des repas Coût du transport Coût des travaux Financement du matériel nécessaire aux différentes activités que nos jeunes proposeront aux jeunes péruviens : balles, cartes, peintures, etc. Le coût total du voyage s’élève à 35 000 euros. Nous avons d’ores et déjà, à travers nos ventes, services divers, et grâce à vos dons, récolté 25 000 euros. https://www.helloasso.com/associations/coeur-2-roche/collectes/coeur-de-roche https://www.linkedin.com/in/coeur-de-roche-a1035a26a/ Instagram  : coeur_de_roche L’équipe Coeur de Roche

Big data, cybersécurité, codage, robotique : je suis une fille, et alors ?

Le 6 avril, neuf lycéennes de seconde, ont participé avec enthousiasme à une journée consacrée au numérique, organisée par l’association « Elles bougent pour le numérique » et la société Parrot spécialisée dans la conception de drones. Cette journée s’inscrivait dans le programme d’Elles bougent, dont l’objectif consiste à renforcer la mixité dans les entreprises des secteurs industriels et technologiques. Au programme de cette journée chez Parrot : atelier de code, découvertes des métiers du numérique (informatique, Big data, cybersécurité, robotique), mais également pilotage de drones (en situation réelle ou via simulateur). Les lycéennes ont ainsi eu l’opportunité de discuter avec des ingénieures, de découvrir l’odométrie visuelle, d’essayer de « crasher » un drone sur un simulateur et ont découvert le Machine Learning et les réseaux de neurones. Nos élèves ont ainsi découvert certains métiers du numérique, encore aujourd’hui dominés par une population masculine. L’une d’elle, Victoire, poursuivra par un stage découverte d’une semaine en juin, et certaines ont peut-être, grâce à cette journée, trouvé une vocation !

A toute vitesse, sur le Champ-de-Mars

A la veille des vacances de Pâques, le 21 avril, s’est déroulée la douzième édition du cross de La Rochefoucauld, réunissant sur le Champ-de-Mars, près de 300 élèves de l’élémentaire et 500 collégiens. Dès 9h00, les élèves de l’école primaire étaient sur la ligne du départ, dans une ambiance sportive, joyeuse et amicale. L’après-midi, la 2ème partie du cross s’est poursuivie avec l’ensemble des élèves du collège sur un Champ-de-Mars aux couleurs de La Rochefoucauld, malgré quelques touristes intrigués par ce rassemblement sportif d’envergure. A l’arrivée, un podium par niveau, un pour les filles, un pour les garçons, on imagine les coulisses d’une organisation au carré, menée avec brio par l’équipe des professeurs d’EPS, prêts pour les JO2024 ! Résultats A revoir en images

Du Carême à Pâques

L’établissement a vécu le temps du carême, comme des instants de partage, de solidarité et de recueillement. Des moments intenses, permettant aussi à tous de se retrouver. Des actions solidaires ont ainsi été menées, comme la collecte alimentaire de la Croix Rouge et le soutien aux familles de Syrie et d’Ukraine, en lien avec l’Oeuvre d’Orient. Vendredi 31 mars, un sacrement de réconciliation a été proposé à tous les élèves. Le Jeudi saint, les élèves ont participé à l’adoration du Saint-Sacrement dans la Crypte de Saint-Pierre du Gros-Caillou. Et lors du Vendredi saint, collégiens et lycéens ont parcouru un chemin de Croix, sur le Champ-de-mars ou dans la cour du lycée, marche méditative et ponctuée de prières, à travers les 14 stations rappelant le chemin de Jésus de sa condamnation, jusqu’à sa crucifixion. Enfin, le 13 avril l’ensemble des élèves du primaire ont participé à la célébration de Pâques à l’église Saint-Pierre du Gros -Caillou.

Producteur TV à succès et catho ? Oui, c’est compatible 

Dans le cadre des conférences des terminales organisées par la Pastorale, Thierry Bizot, producteur – série Fais pas çi, fais pas ça – est venu témoigner le 6 mars, de sa conversion (ou reconversion) à la foi chrétienne et au catholicisme, objet de son livre Catholique anonyme. Un franc succès auprès des lycéens !

Des fables en bulles

Au cours du deuxième trimestre, les élèves de la classe de CM1 B ont travaillé par groupe sur la réécriture d’une fable de Jean de La Fontaine en bande-dessinée. Du découpage de la fable au dessin de chaque vignette, ils ont tout réalisé. Ils ont même pu profiter des ordinateurs au CDI pour taper le texte sur le logiciel BDNF.

Soirée des métiers

Jeudi 9 mars, à partir de 18 heures, les salles de classe du lycée étaient investies non par des professeurs, mais par des chanteuses d’opéra, directeurs financier, pilotes de ligne, accessoiristes, magistrats, journalistes, commandants de police, notaires, avocats ou directrices juridique, autant de professionnels venus présenter aux élèves de Premières, leurs métiers et leurs parcours, lors de la soirée des métiers organisée par l’APEL.